Notice: La fonction wpdb::prepare a été appelée de façon incorrecte. L’argument de requête wpdb::prepare() doit avoir un paramètre fictif. Veuillez lire Débogage dans WordPress (en) pour plus d’informations. (Ce message a été ajouté à la version 3.9.0.) in /home/u112853907/domains/timsmagazine.fr/public_html/wp-includes/functions.php on line 6031
Jo et handisport - TIM's Magazine

Jo et handisport

Jo et handisport
Les athlètes handisport ont à surmonter des défis différents de ceux des athlètes valides. Mais leur niveau d’excellence est plus que remarquable. Le Comité d’organisation des JO de Paris 2024 s’est engagé à faire des prochains Jeux Paralympiques un événement inclusif et accessible à tous. L’opportunité de faire encore évoluer les perceptions sur le handicap ?
Au-delà du regard que l’on peut avoir, voici les faits : dans certaines disciplines, les records des athlètes handisport sont très proches de ceux des athlètes valides, comme en athlétisme et en natation. Les athlètes handisport utilisent souvent des prothèses et des équipements spécialisés qui peuvent affecter leur technique, mais cela ne diminue en rien leur niveau d’excellence.

Les Jeux Paralympiques sont donc une occasion de célébrer le talent des athlètes handisport dans une grande variété de sports, de l’athlétisme au ski alpin. Les athlètes handisport sont une source d’inspiration pour leur détermination et leur esprit de compétition sans faille. Il faut alors reconnaître et apprécier les performances remarquables des athlètes handisport sans les comparer inutilement aux performances des athlètes valides. Leur talent, leur détermination et leur contribution au sport forcent le respect.
Pour la première fois dans l’histoire des JO, les Jeux paralympiques ne seront pas organisés à l’écart des Jeux Olympiques. Le Comité d’organisation des JO de Paris 2024 s’est engagé à faire des prochains Jeux Paralympiques un événement inclusif et accessible à tous. Peut-être l’opportunité de faire encore évoluer les perceptions sur le handicap ? L’avenir le dira.

Paris 2024 : Une célébration du handisport

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 mettront athlètes valides et participants aux épreuves paralympiques presque sur la même marche du podium. Les deux événements sont organisés conjointement et les compétitions de handisport auront en effet lieu du 28 août au 8 septembre 2024, une quinzaine de jours après la fin des épreuves olympiques.
Autre point mis en avant par les organisateurs, les installations sportives et les sites de compétition devront répondre aux besoins des personnes en situation de handicap. Les Jeux Paralympiques de Paris seront donc une occasion particulière de célébrer le handisport et l’inclusion. Un levier de promotion des valeurs d’égalité, de diversité et de solidarité.
Les Jeux Paralympiques Paris 2024 comprendront 22 sports paralympiques pour 23 disciplines (le para cyclisme comprenant le para cyclisme sur route et le para cyclisme sur piste). La Fédération française handisport sera représentée dans onze des 22 sports de cette compétition :
  • Basket-fauteuil
  • Boccia
  • Escrime-fauteuil
  • Cécifoot
  • Goalball
  • Para athlétisme
  • Para cyclisme
  • Para powerlifting
  • Para natation
  • Para tennis de table
  • Rugby fauteuil

Avant les Jeux paralympiques

Le handisport trouve ses racines dans la réadaptation et la rééducation des soldats handicapé de la Seconde Guerre mondiale. Avant les Jeux paralympiques modernes, il y a les Jeux de Stoke Mandeville, du nom de cet hôpital militaire situé au nord de Londres. On doit l’organisation de ces Jeux, en 1944, au neurochirurgien britannique
d’origine allemande, Sir Ludwig Guttman. L’objectif initial était d’utiliser le sport comme un outil thérapeutique, pour aider les patients à se réadapter à leur handicap. Les Jeux de Stoke Mandeville ont vite évolué pour devenir la compétition internationale de haut niveau que l’on connaît aujourd’hui : les Jeux paralympiques.

————————— David Donotien

Share This